typo
SPÉCIALITÉSspacer CONSEILSspacer PHOTOSspacer TÉLÉCHARGEMENTSspacer CONTACT & PLAN D'ACCÈSspacer ESPACES À LOUER
 
spacer
TRAITEMENTS DU CHEVEU
Les problèmes liés à la chute des cheveux sont traités à l'aide de la micro-chirurgie capillaire ou de la mésothérapie.
1. La micro-greffe capillaire
La micro-greffe capillaire est maintenant devenue une technique efficace et esthétique. Notre manière d’aborder la greffe de cheveux repose sur deux fondements principaux : la sécurité du patient et le résultat esthétique.
La sécurité du patient
La micro-greffe est pratiquée dans un centre médico-chirurgical, l’anesthésie n’est que locale, les examens sanguins nécessaires sont réalisés préalablement et les assistants sont tous diplômés dans leur spécialité et collaborent à cette technique depuis de nombreuses années.
Le résultat esthétique
Evoluant depuis plus de 30 ans, les techniques de micro greffes aboutissent actuellement à des procédés sophistiqués de greffes d'unités folliculaires, quasiment cheveu par cheveu.
Les résultats esthétiques sont extrêmement satisfaisants et n'ont plus rien à voir avec les tâtonnements des premières années.
Les deux avancées majeures sont la disparition des champs de poireaux et de la douleur.
Les micro-greffes de cheveux : du diagnostic au résultat
Tous les cheveux tombent… c'est normal. Ils tombent d'une manière cyclique, chacun d'eux passant par trois phases : naissance.. vie… mort… comme tout élément vivant.
Ce cycle se produit 20 à 30 fois dans la vie d'un homme. Il est donc normal de trouver des cheveux sur l’oreiller ou sur le bord de la baignoire.
Mais la chute des cheveux devient anormale, pathologique et définitive lorsque le rythme de ces cycles s'accélère, que les 30 cycles sont dévorés trop vite… et c'est la calvitie car les cheveux tombent, ne repoussent plus, leur capital renouvellement ayant été totalement épuisé.
Cette accélération du cycle pileux est héréditaire et sous l’influence de certaines hormones, c’est pourquoi on parle d’alopécie androgénétique.
Certains cheveux tombent définitivement : au niveau des golfes temporaux, du sommet du crâne ou de la tonsure. Certains cheveux ne tombent jamais : au niveau des tempes, de la couronne de la nuque car là, les cheveux sont hormonalement préservés : ils poussent et pousseront la vie durant.
L'idée de transplantation capillaire est tout naturellement née de cette constatation scientifique : nous allons faire migrer les cheveux "éternels" vers les zones désertées.
L’intervention de micro-greffe des cheveux
Définition
La micro greffe de cheveux est une technique de réimplantation de cheveux et de leurs bulbes sur des zones glabres ou ayant perdu leur densité capillaire. Les cheveux proviennent de zones du cuir chevelu bien fournies (c’est à dire de la «couronne hippocratique »). Ce qui leur assure une bonne résistance à l’action des hormones puisqu’ils conservent leur qualité initiale de longévité, en dépit de leur réimplantation.
La consultation pré-opératoire
Elle est essentielle pour la mise en place d’un relation de confiance entre patient et médecin et pour le choix de l’intervention à envisager.
Le médecin interroge le patient afin de connaître ses attentes, ses inquiétudes, mais aussi plus classiquement ses antécédents médicaux et familiaux.
L’examen clinique du patient permettra au médecin de définir la zone donneuse et la, ou les, zone(s) receveuse(s), ainsi que le nombre de greffons à prévoir en fonction de l'évolutivité de la calvitie, du nombre de séances et du résultat que le patient souhaite obtenir.
Le médecin énoncera clairement au patient ce qui est envisageable et ce qui ne l’est pas pour aboutir à une stratégie raisonnable et esthétiquement réussie à court, moyen et long terme. Le patient recevra un devis détaillé et un document précisant tous les risques inhérents à ce type de chirurgie.
Quelle est la durée de l'intervention ?
Elle se réalise en ambulatoire, sous anesthésie locale et dans les conditions d’hygiène et de sécurité exigées par tout acte chirurgical.
Les cheveux sont prélevés à l’arrière du crâne sous forme d’une bandelette qui est immédiatement remise à l’équipe spécialement formée pour y découper les minuscules greffons (1 et 2 cheveux). Dans le même temps, le médecin suture la zone donneuse, ne laissant qu’une fine cicatrice cachée par la chevelure. Ensuite il réalise de micro-incisions qui accueillent enfin les micro-greffons.
Il réimplante ainsi de 1500 à 4000 greffons. L’intervention dure en moyenne 5 heures.
Les suites opératoires
 
Il est recommandé de se faire raccompagner. Les suites ne sont pas douloureuses, en dehors d’une sensation de tension du cuir chevelu parfois accompagnée d’un oedème passager.
De petits saignements peuvent apparaître, mais il n’est pas nécessaire d’effectuer de pansement.
Les shampooings peuvent être faits dès le lendemain sur les zones non traitées. Les zones traitées seront rincées délicatement au jet et pourront être lavées après 48 heures.
Le résultat final ne sera visible qu’après quelques mois, le temps que les cheveux réimplantés finissent de tomber et recommencent un cycle complet de croissance.
 
2. La mésothérapie
Après un bilan sanguin et un trichogramme, il est possible de traiter localement le cuir chevelu.
La mésothérapie consiste en une injection dans le derme capillaire de vitamines et principes actifs stimulant les bulbes pileux.
Cette technique sera appliquée pendant 8-10 séances espacées de 3-4 semaines.
Une nouvelle évaluation sera entreprise à la fin des séances. il faudra probablement traiter de manière chronique par une séance tous les 3 mois pour maintenir une stimulation suffisante de la croissance capillaire.