typo
SPÉCIALITÉSspacer CONSEILSspacer PHOTOSspacer TÉLÉCHARGEMENTSspacer CONTACT & PLAN D'ACCÈSspacer ESPACES À LOUER
 
spacer
LIPOSCULPTURE (ou liposuccion)
Qu’appelle-t-on une liposculpture ?
La liposculpture est une technique qui permet d’effacer en une seule séance plusieurs centimètres de bourrelets.
Les régimes, même les plus draconiens, ne viennent pas à bout de ces formes disgracieuses. Les sports les plus exigeants sont également impuissants. Depuis plusieurs années, les techniques de médecine esthétique se sont affinées pour atteindre aujourd’hui une efficacité jamais égalée. La liposculpture trouve ses lettres de noblesse en remplaçant des interventions lourdes aux conséquences cicatricielles importantes.
Les meilleures indications
Cette technique a pour but de corriger les excès adipeux localisés répartis en différentes régions du corps comme illustrés sur ce schéma. Nous sommes passés de la lipoaspiration traumatisante aux complications fréquentes et aux résultats aléatoires à des techniques de liposculpture moins traumatisantes et aux bénéfices esthétiques quasi constants. Cependant le résultat esthétique dépend, et pour beaucoup, de l’élasticité cutanée et de ses possibilités de rétraction. Actuellement, la liposculpture permet de repousser plus loin la capacité de rétraction de la peau.
La consultation pré-opératoire
Apres une première entrevue(1 mois auparavant) pour déterminer les souhaits du patient et une explication claire et précise des contre indications et bonnes indications, on programme une consultation pré-op. Elle est indispensable et doit avoir lieu au minimum 10 à 15 jours avant l’intervention, afin de vous laisser tout le temps de réflexion nécessaire à une prise de décision raisonnée. Le patient est examiné : poids, taille, tension artérielle et examen clinique général. Une série d’examens pré-opératoires indispensables seront réalisés : électrocardiogramme , prise de sang, remise du questionnaire pré-opératoire et remise du résumé de questions/réponses. Le médecin vous expliquera toutes les modalités pratiques en vue de ’intervention ainsi que les suites opératoires. Le patient exprimera encore ses souhaits et avec le médecin, il déterminera avec précision les zones à opérer.
L’intervention elle-même
Quel type d’anesthésie sera pratiquée ?
Nos interventions se pratiquent toujours sous anesthésie locale. Dans certains cas, lorsque la quantité de graisse à retirer et le nombre de localisations est plus important, il est nécessaire de faire plusieurs séances.
Comment se déroule l’intervention ?
Afin de surveiller son rythme cardiaque, des électrodes seront branchées. Un brassard de contrôle tensionnel est placé et un détecteur de la saturation en oxygène est également installé. Le médecin pratiquera une anesthésie locale. Il injectera une solution anesthésiante afin de liquéfier la graisse (c'est la partie la plus longue de l'intervention). Une fois qu’elle sera terminée, la graisse sera aspirée avec douceur à l’aide d’une seringue ou d’un vibro aspirateur. Nous refermons les incisions (maximum 4 mm) sans point de suture. La cicatrice sera d’autant moins visible. Le travail terminé, le médecin fera le pansement et vous demandera d'enfiler un lipopanty.
Quelle est la durée de l'intervention ?
La durée dépend du nombre de localisations et peut durer de 1 à 3 heures.
Les suites opératoires
Elles sont bien évidemment en  fonction de l'importance de l'opération. La liposculpture n'est pas douloureuse en elle-même, vous ressentirez une gêne lors de l'anesthésie et pendant les quelques jours qui suivront l'intervention. Les inconvénients habituels sont les gonflements et les ecchymoses qui peuvent être différents selon les patients, mais qui restent tout à fait raisonnables et de toute façon temporaires. Il faudra éviter toute exposition solaire (soleil ou rayon UV) tant qu'il y aura des bleus. Le résultat, quant à lui, apparaît donc progressivement et sa qualité est fonction de l'élasticité et la tonicité de la peau. Il se verra après trois mois et évoluera pendant plusieurs mois.
Y-a-t-il des complications ?
Comme toute intervention médicale, une liposculpture peut avoir quelques rares complications. En général, elle comporte très peu de conséquences locales durables. L'oedème et les ecchymoses se résorbent rapidement. Quant à la rétraction de la peau, il s'agit d'une réaction de type individuelle qu'il est difficile de prévoir en totalité. Enfin, il est possible que le résultat ne soit pas complètement homogène, ceci pouvant être dû à un amas graisseux localisé résiduel. Dans ce cas, une retouche gratuite pourra être pratiquée 3 à 6 mois après l'intervention pour homogénéiser le résultat.
Quelles sont les précautions à prendre après une lipoaspiration ?
Le nombre de cellules graisseuses est supposé définitif et il n'apparaît pas, à priori, de nouvelles cellules graisseuses. De ce fait, la lipoaspiration autorise un résultat durable voire définitif. Bien évidemment, une surcharge pondérale se traduira par une augmentation de poids et donc par une augmentation de volume qui se répartira de façon harmonieuse. Il y a donc lieu, dans les suites opératoires, de suivre un équilibre alimentaire raisonnable, mais pas nécessairement rigoureux.
En conclusion
Ces 20 dernières années ont vu la médecine progresser très rapidement grâce à la mise au point de multiples techniques nouvelles. L'esthétique médicale a, elle aussi bénéficié de tels progrès. A présent, aucun médecin consciencieux ne peut sous-estimer l'importance d'une demande dans ce domaine. « Être bien dans sa peau » est désormais une réalité concrète à laquelle chacun a droit. Cependant, toute médaille a son revers et la multiplication du nombre des techniques disponibles, jointe à leur médiatisation parfois excessive, risque d'entraîner bien des confusions dans l'esprit du public.  Aussi, est-il parfois difficile pour les patients de savoir à qui s'adresser pour pouvoir être renseignés en toute sécurité sur le meilleur choix thérapeutique répondant à leur cas personnel. Or, à la différence de toutes les autres formes de Médecine ou de Chirurgie, il n'y a jamais d'indication thérapeutique obligatoire dans le domaine de l'Esthétique. La demande d'un traitement et la décision de s'y soumettre doivent toujours être spontanés de la part du patient. Son information est donc fondamentale !
Ainsi, si le problème typiquement féminin de la cellulite (à condition d'entendre par « cellulite » les rondeurs localisées dysharmonieuses) peut à présent être radicalement corrigée sans le moindre risque pour la santé, il est indispensable que la patiente puisse s'adresser en toute confiance à un praticien maîtrisant parfaitement les diverses techniques qui peuvent lui être proposées dans ce domaine.
La liposculpture corrige la silhouette et non le poids. Elle améliorera l'aspect peau d'orange mais ne la fera pas totalement disparaître. Il existe d'autres méthodes afin de l'améliorer (ex : activité sportive, endermologie LPG, …).